Dictionnaire - Libre&Gratuit

Aller au contenu

Menu principal :

Dictionnaire

  • Freeware (graticiel ou gratuiciel)
Logiciel propriétaire distribué gratuitement sans toutefois conférer à l'utilisateur certaines libertés d'usage associées au logiciel libre.
Le terme de gratuiciel, dont l'usage est préconisé par la commission générale de terminologie et de néologie en France, est une traduction du mot anglais freeware, qui est une contraction de free (ici, free est dans le sens de "gratuit") et software (logiciel) et qui prête à confusion en anglais avec free software (là, free est dans le sens "libre") qui désigne en anglais un logiciel libre. L'utilisation du mot gratuiciel est recommandée par le GDT3.
  • Linus Torvalds
Linus Benedict Torvalds, né le 28 décembre 1969 à Helsinki en Finlande, est un informaticien américano-finlandais1. Il est connu pour avoir créé en 1991 le noyau Linux dont il continue à diriger le développement. Il en est considéré comme le « dictateur bienveillant ».

Il découvre l'informatique vers l’âge de 11 ans grâce à l'ordinateur de son grand-père (un Commodore VIC-20)
Inspiré par le système Minix développé par Andrew S. Tanenbaum, il développa un noyau de système d'exploitation pour tirer pleinement parti des fonctionnalités de son nouvel ordinateur personnel, un compatible PC doté d'un microprocesseur Intel 80386. Ce noyau est celui du système d'exploitation Linux et est sous licence GPL.

Il vit actuellement à Beaverton dans l'Oregon (États-Unis) avec sa femme Tove et leurs trois filles : Patricia, Daniella et Celeste.
  • Linux
Linux ou GNU/Linux est un système d'exploitation libre fonctionnant avec le noyau Linux. C'est une implémentation libre du système UNIX respectant les spécifications POSIX. Ce système est né de la rencontre entre le mouvement du logiciel libre et le modèle de développement collaboratif et décentralisé via Internet. Son nom vient du créateur du noyau Linux, Linus Torvalds.

Linux est le système le plus utilisé sur les super-ordinateurs et les smartphones. Sur les serveurs informatiques, le marché est partagé avec les autres Unix et Windows. Il est largement utilisé comme système embarqué dans les appareils électroniques : télévision, modem, GPS, etc.

Il reste en revanche minoritairement utilisé sur sa plate-forme d'origine, les ordinateurs personnels.
Le système avec toutes ses applications est distribué sous la forme de distributions Linux comme Ubuntu, Red Hat Enterprise Linux, Debian et Slackware.
    • Logiciel libre.
    Logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus

    Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés.

    Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ».

    Le logiciel libre est souvent confondu à tort avec
    1. les freewares (gratuiciels) est un logiciel gratuit, alors qu'un logiciel libre se définit par les libertés accordées à l'utilisateur. Si la nature du logiciel libre facilite et encourage son partage, ce qui tend à le rendre gratuit, elle ne s'oppose pas pour autant à sa rentabilité principalement via des services associés. Les rémunérations sont liées par exemple aux travaux de création, de développement, de mise à disposition et de soutien technique. D'un autre coté les logiciels gratuits ne sont pas nécessairement libres, car leur code source n'est pas systématiquement accessible, et leur licence peut ne pas correspondre à la définition du logiciel libre.

    2. l’open source : le logiciel libre, selon son initiateur, est un mouvement social qui repose sur les principes de Liberté, Égalité, Fraternité. l’open source, décrit pour la première fois dans La Cathédrale et le Bazar, s'attache aux avantages d'une méthode de développement au travers de la réutilisation du code source.
    • Plug In (ou module)
    Un plug in est un programme qui va ajouter des fonctions supplémentaires à un autre.

    • Skin
    Skin vient de l'anglais et signifie "peau". Dans le jargon informatique, on dit skinnable quand on peut changer l'apparence d'un programme afin de le personnaliser
    • Système d'exploitation ou OS ou Operating System.
    Un système d'exploitation est l'ensemble des programmes et utilitaires de base qui permettent de faire fonctionner votre ordinateur. Au cœur d'un système d'exploitation se trouve le noyau. Le noyau est le programme le plus fondamental sur l'ordinateur, il fait toute la gestion de base des ressources et vous permet de lancer d'autres programmes.


Mise à jour le 06 juin 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu